Autour du mieux-vivre

Astuces Anti-Gaspi

Comme nous le savons toutes et tous, la surconsommation, la surproduction et le gaspillage alimentaire qui en découle sont parmi les grands fléaux de notre époque. Si vous passez par là, il y a fort à parier que le sujet vous intéresse et que vous soyez sensible aux différentes démarches éco-responsables, visant à réguler notre façon de consommer.

Aujourd’hui, parlerons donc de l’Anti-Gaspi ! C’est un mot très en vogue en ce moment, mais que cache-t-il vraiment ? Et comment adhérer à une démarche anti-gaspi au quotidien ?

 

De petits gestes quotidiens pour des habitudes durables

Rangez votre tenu de combat et baissez les armes ! Même si nous décidons d’entrer en guerre contre le gaspillage alimentaire, c’est une démarche finalement assez simple et pacifique que tout le monde peux facilement intégrer à ses habitudes quotidiennes.

Par exemple :

  • Conservez vos aliments entamés dans des boîtes ou des bocaux. Cela évitera qu’ils sèchent ou au contraire se ramollissent dans votre frigo ou vos placards, et qu’ils finissent à la case poubelle bien plus vite que prévu.
  • Cuisinez ou congelez les restes. Plutôt que de regarder votre potée dépérir dans votre frigo ou jouer à la courte paille « qui mangera les restes ce soir ? », pensez à mettre vos plats cuisinés au congélateurs ou à retravailler vos restes de légumes ou de viande. Les soupes et les gratins sont souvent de supers moyens pour donner une seconde vie à vos aliments.
  • Optez pour un sceau ou une boîte fermée, que vous pouvez placer sur le rebord de votre fenêtre de cuisine par exemple, ou près de votre poubelle, afin qu’il deviennent votre récupérateur de déchets compostables. Épluchures, peau de banane, croûtes de fromage, thé et café, etc… la liste est longue ! Tout ceci est biodégradable et fournira à la terre un merveilleux engrais naturel après compostage, plutôt que d’alimenter les décharges à ciel ouvert ou les incinérateurs. Pas de composteur à la maison ? Donnez votre collecte à vos proches, vos voisins qui en ont un ou bien déposez le dans des composteurs collectifs, présents dans une bonne majorité de villes et villages aujourd’hui.

 

compost-419261_960_720

 

Apprendre et s’inspirer, pour mieux gérer ses déchets

Souvent, nous gaspillons par méconnaissance ou manque d’idée. Nous confondons DLC et DDM (ex-DLUO), nous ne maîtrisons pas le tri sélectifs, nous ne savons pas comment cuisiner certains restes et aliments (que faire des fanes de radis ou des carcasses de volaille ?) ou encore, nous sommes tout simplement pollués pas de vieilles idées reçus et de tenaces messages publicitaires et médiatiques qui nous empêchent de changer nos habitudes.

Voici donc un melting-pot d’informations, d’astuces et de liens, qui vous permettrons d’y voir plus clair :

  • la DLC « A consommer jusqu’au » est une préconisation sanitaire strict alors que la DDM (anciennement DLUO) « A consommer de préférence avant le » est plus un conseil afin de profiter des valeurs nutritionnelles et gustatives optimales de l’aliment.
  • Un aliment périmé peut parfois encore être consommé ! (oui, oui !) Un article très bien fait pour y voir plus clair : Peut-on consommer des produits périmés – 60 millions de consommateurs
  • Le test de l’œuf : mettez l’œuf dans un récipient d’eau froide. S’il flotte, il n’est plus consommable. S’il coule, il est encore bon, même si la date est dépassée !
  • Des restes de pains et viennoiseries ? Et si on faisait un Pudding ou du Pain perdu pour un petit déjeuner ou un goûté improvisé !
  • Une carcasse de volaille ou des os ? Des épluchures de légumes ? Faites vos cubes de bouillon maison ! Se conserve très bien dans un bac à glaçon au congélateur.
  • Vos fruits s’abîment ? Pensez Compotes ! Vos légumes s’abîment ? Pensez Soupes !
  • Une des règles d’or de l’anti-gaspi est la conservation. Quelques astuces par ici et quelques autres par là !
  • Épluchez et ouvrez toujours un fruit ou un légume extérieurement abîmé. Dans 90% des cas, cela ne touche que la peau, ou qu’une toute petite partie, le reste étant tout à fait consommable !
  • Une salade ou un légume flétri ? Ils sont souvent juste déshydraté ! Un bon bain dans de l’eau froide leur redonnera force et vigueur !
  • Vous avez acheté trop de produits et savez que vous allez les perdre ? Donnez-les à des associations qui en ferons bon usage pour les plus démunis ! (Entraide Aixoise, Resto du cœur, …)
  • Rapprochez-vous de votre mairie et/ou communauté de commune qui mettent en place de plus en plus d’initiatives éco-responsables : adopter des poules, mise à disposition de composteurs, potagers publics, ateliers cuisines, opération dans les écoles, etc…

 

visuel_blanchen_2.png

 

Sensibilisation : dès tout petit !

Envie de parler de consommation responsable et d’anti-gaspillage à vos enfants ? Voici une jolie initiative de notre gouvernement pour initier le dialogue avec les touts petits : Les contes de l’anti-gaspi !

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s